Le marché de l’emploi aux Etats-Unis apporte un nouveau signal positif à la Fed

le 04/08/2017

209.000 emplois ont été créés pendant le mois de juillet bien au dessus de la moyenne mensuelle observée depuis janvier à 179.000

Le marché de l’emploi aux Etats-Unis apporte un nouveau signal positif à la Fed
(Fotolia)

Le mois de juillet a confirmé la bonne santé du marché de l’emploi aux Etats-Unis. L’économie a créé 209 000 emplois non agricoles le mois dernier, a annoncé, vendredi, le département du Travail.

Le chômage est également en baisse à 4,3% (contre 4,4% en juin) et le salaire horaire moyen en hausse de 0,3%. Le temps de travail hebdomadaire moyen reste stable à 34,5 heures.

Ces statistiques devraient conforter la Fed qui veut progressivement tourner la page d'une politique ultra-accomodante et engager la réduction de son bilan aujourd'hui de 4.500 milliards de dollars. Le signal sera-t-il pour autant suffisant pour que Janet Yellen, présidente de la Fed, monte encore d'un cran ses taux d'ici la fin de l'année, sachant que l'objectif d'une inflation proche de 2% n'est pas encore atteint?

Le président Trump avait promis, pendant sa campagne la création de 25 millions d’emplois sur 10 ans, soit 208.000 par mois. Les résultats de juillet ont été qualifiées d’« excellents » par le président qui en a profité pour ajouter que ce n’était que le début. Mais depuis janvier, la moyenne mensuelle des créations d'emplois avoisine 179.000, en deça d'un rythme de croisière de 187.000.

Le marché du travail affiche toujours des capacités inemployées et le taux de chômage au sens large, prenant en compte les personnes qui souhaitent travailler mais ont renoncé à chercher un emploi et celles en temps partiel contraint, est resté inchangé à 8,6%.

Sur le même sujet

A lire aussi