Allianz France maintient un volume de recrutements de commerciaux élevé

le 22/04/2013

Cette année encore, l’assureur cherche à recruter de l’ordre de 500 conseillers en gestion de patrimoine.

Allianz France maintient un volume de recrutements de commerciaux élevé. Photo: PHB

Dans un contexte plutôt morose pour l’emploi, l’annonce de nombreux recrutements par Allianz France détonne. Yves Laqueille, directeur des ressources humaines de la compagnie d’assurance, relativise pourtant : «Lorsque notre culture commerciale s’est développée pour répondre aux attentes de nos clients, nos besoins ont augmenté et, depuis plusieurs années maintenant, Allianz recrute en moyenne 500 commerciaux par an pour ses réseaux de distribution en France. Ces recrutements permettent également de compenser le turn-over, couramment élevé pour ces métiers commerciaux», reconnait-il.

Ayant pour missions le développement d’un portefeuille de clients, et le conseil portant sur des solutions d’assurance et de services financiers à des clients patrimoniaux, «les conseillers en gestion de patrimoine intégrés à nos équipes commerciales sont titulaires d’un Bac+2 à Bac+5, ont déjà occupé des fonctions commerciales et possèdent de bonnes connaissances du domaine de la banque/finance, explique Yves Laqueille. Ils bénéficient par ailleurs d’une formation interne très complète, portant aussi bien sur le droit et la fiscalité, que la finance, et les produits. Dans le secteur de l’assurance, les métiers de commerciaux se sont extrêmement professionnalisés afin d’assurer aux clients la meilleure qualité de conseil possible».

S’ils sont recrutés sur la base d’un salaire fixe qui peut paraître modeste, la rémunération de ces commerciaux peut vite devenir plus motivante, lorsque leurs objectifs sont atteints. Les perspectives d’évolutions sont quant à elles nombreuses, à condition d’être mobile. «La mobilité au sein d’Allianz n’est pas seulement géographique. Désormais, nous ne recrutons plus seulement pour un réseau, mais pour l’ensemble du groupe, et des évolutions vers d’autres métiers de la distribution ou auprès des agents généraux sont possibles. La mobilité est un moyen d’évoluer rapidement vers des fonctions managériales », ajoute le directeur des ressources humaines.

Pour recruter ses futurs collaborateurs, le groupe a recours à différents canaux. «Outre le site carrière à disposition des candidats, nous faisons appel à des sites d’emplois externes, des cabinets de recrutement, des forums, ou encore la cooptation », énumère Yves Laqueille. Et pour dénicher de nouveaux talents, l’assureur a également lancé, fin 2012, le serious game «Allianz Experience», plongeant les joueurs dans le quotidien d’un conseiller en gestion de patrimoine. «Le jeu compte actuellement 2.000 inscrits, mais il est encore trop tôt pour en évaluer les retours», précise-t-il.

A lire aussi