La majorité des financiers français déçus par le montant de leur bonus annuel

le 09/04/2013

Plus d'un tiers de ces professionnels ont tout de même bénéficié d'un bonus en hausse.

Illustration: Fotolia

En plein débat sur le plafonnement des bonus en Europe, le site Internet eFinancialcarrers.fr dévoile les résultats de son enquête annuelle sur la rémunération et les bonus dans le secteur financier. Menée auprès de plus de 400 professionnels en France, elle révèle de nombreuses déceptions puisque près de deux tiers (62%) des répondants déclarent avoir perçu en 2013 une prime annuelle au titre de l’année 2012 en deçà de leurs espérances.

Ainsi, selon l’enquête eFinancialcarrers, ils ne sont donc que 26% à se satisfaire du montant de leur bonus annuel, un chiffre cependant légèrement en hausse comparé à l’année 2011, qui comptait un peu moins du quart de salariés satisfaits.

Par ailleurs le site de recrutement relève que la moitié des répondants a vu le montant de ce bonus rester stable, voire même diminuer (34%). Et cette diminution, les deux tiers des financiers concernés l’imputent aux résultats de leur entreprise. En revanche, les collaborateurs ayant bénéficié d’un bonus en hausse (36%) l’attribuent à leur performance personnelle. Concernant le salaire fixe, la moitié seulement des financiers interrogés a été augmentée, mais leur niveau d’insatisfaction atteint presque celui des non-augmentés (44%).

Enfin, si près de 80% des collaborateurs du secteur financier ne craignent pas pour leur emploi, 37% d’entre eux espèrent tout de même changer d’employeur dans l’année.

A lire aussi