Le cabinet Mazars lance un MBA “maison”

le 05/02/2013

Destiné à des managers expérimentés, The Next MBA a vocation à former les leaders de demain.

Le cabinet Mazars lance un MBA “maison”. Photo: PHB

Un vent de renouveau souffle sur le milieu très fermé de la formation des dirigeants, avec la création par le cabinet d’audit et de conseil Mazars d’un MBA «maison», mais ouvert aux collaborateurs d’autres entreprises. La création de The Next MBA répond d’abord au besoin interne des dirigeants du groupe de préparer de futurs leaders pour diriger l’entreprise, puis au constat qu’aucune offre de formation ne correspondait aux attentes de l’entreprise, en termes de contenu, mais aussi de prix. «Le coût prohibitif des MBA proposés par les meilleures écoles les rendent inaccessibles, et le niveau des écoles offrant des prix plus abordables n’est pas adapté aux collaborateurs que nous souhaitons préparer», explique Laurent Choain, directeur des ressources humaines du cabinet.

«Des universités d’entreprise de très haut niveau sont déjà présentes sur le marché de la formation, comme celles de Saint Gobain, d’EADS ou de Total, mais elles forment leurs propres équipes sur des formats généralement courts. Nous voulions proposer un programme hybride, croisant les expériences de dirigeants d’entreprises différentes, poursuit-il. C’est ainsi que cet Executive MBA a vu le jour, avec la conviction de pouvoir être une alternative dans l’offre existante en dispensant des formations qualifiantes et diplômantes, ouvertes à un consortium d’entreprises». Outre cette certitude, Laurent Choain, Michel Fender, doyen (dean) de ce MBA, et Frank Bournois, président du conseil d'orientation de The Next MBA, disposent en effet d’une solide expertise dans le domaine académique. «Michel Fender était le responsable de l'Executive Education à l'Essec, Frank Bournois est le président de la CEFDG, commission en charge de l’évaluation des écoles de management auprès des ministères de l'enseignement supérieur et de l'économie et j’ai moi-même eu longtemps en charge l'Executive Education de Reims Management School et crée une dizaine de MBAet de Masters», détaille-t-il. Une expertise non négligeable pour décrocher les accréditations internationales, comme celles délivrées par exemple par l’Amba (Association des MBA) et l’EFMD (European Foundation for Management Development).

Grâce à ce nouveau programme, testé sur ses propres équipes dirigeantes à travers le lancement de trois promotions internes ces dernières années, le cabinet d’audit et de conseil entend donc faire profiter les futurs participants de son savoir-faire et de son positionnement haut de gamme. «Composée d’une trentaine d’élèves issus de six entreprises de secteurs variés, chaque promotion suivra huit semaines de formation, réparties sur deux ans et différents endroits du monde. Au menu, pas de professeurs ni de cours figés, mais des séminaires animés par différents intervenants, enseignants d’universités et grandes écoles prestigieuses ou dirigeants d’entreprises reconnues. Cette formation sera adaptable rapidement aux changements culturels, nous voulons à tout prix éviter d’être dépassés par des évolutions majeures». Si ce MBA n’est donc affilié à aucune école ou université, les six entreprises participantes (qui pourront varier d’une promotion à l’autre) seront invitées à participer à l’élaboration du programme aux côtés d’académiques reconnus pour créer une dynamique d’apprentissage différente.

«Cette formation est collective, précise Laurent Choain. Elle est destinée à des professionnels très expérimentés, dotés chacun d’une dizaine d’années d’expériences, qui seront poussés à réfléchir ensemble sur des problématiques nouvelles et formés à devenir les leaders de demain ». Il y a par ailleurs un objectif affiché de fidélisation ; The Next MBA est en effet un excellent moyen pour les entreprises de conserver et faire évoluer leurs collaborateurs les plus prometteurs. Rendez-vous en octobre pour le lancement de la première promotion ouverte «Mazars».

A lire aussi