Deloitte présente le 136, nouvel espace entièrement dédié au recrutement

le 07/01/2013

Depuis le 1er juin 2012, date de son ouverture, il a déjà accueilli pas moins de 3.000 candidats.

Recrutement : Deloitte ouvre un nouvel espace dédié. Photo: Sylvie Françoise

Situé au cœur du campus Deloitte de Neuilly, le 136 a été construit comme un "lounge". Cet espace, entièrement dédié au recrutement des futurs collaborateurs du cabinet d’audit et de conseil est, selon Jean-Marc Mickeler, associé et responsable de la marque employeur Deloitte, « un lieu cosy où les candidats peuvent lire la presse, se connecter en Wifi ou encore boire un café, tout en côtoyant d’autres postulants ».

Il précise par ailleurs que « son ouverture ne constitue pas une rupture avec un processus de recrutement antérieur mais est avant tout la composante d’un dispositif plus large mis en place depuis deux ans chez Deloitte. La volonté de renforcer le lien avec les candidats s’est d’abord matérialisée par l’offre d’une approche multi-canal : site Internet dédié aux carrières et réseaux sociaux étaient auparavant présents pour mettre en relation le candidat avec un maximum de collaborateurs. Le 136 est donc le prolongement physique de cette présence digitale, un endroit consacré à l’échange et au recrutement, où le candidat retrouve l’image, l’identité et les valeurs qu’il a appris à connaitre à travers les différentes plateformes Internet du groupe ». Le 136 est, pour lui, « la dernière pierre qui atteste de la cohérence du processus de recrutement du groupe en lui donnant une unité de lieu et de temps ».

Convaincus que le recrutement ne devrait être considéré « ni comme une guerre, ni comme une épreuve », les initiateurs de cet espace ont tout mis en œuvre pour que les candidats se sentent à l’aise. Ainsi, pour désacraliser le processus de recrutement et les placer dans des conditions idéales, Deloitte a décidé d’enrichir son site Internet Deloitterecrute.fr de toutes les informations nécessaires à la préparation de cette journée de recrutement. Les biographies de tous les recruteurs, destinées à donner des angles d’accroche aux candidats, rejoignent ainsi les conseils traditionnels nécessaires à la rédaction d’un CV, d’une lettre de motivation et à la préparation d’un entretien.

Plus concrètement, lorsqu’une candidature retient l’attention d’un recruteur, le candidat est appelé pour vérifier que les attentes soient bien les bonnes des deux côtés, puis invité à une journée de recrutement. Le jour J, il sera soumis à un entretien avec un opérationnel, un test d’anglais et un test de personnalité, destiné à s’assurer qu’elle coïncide bien avec le poste. Ces trois étapes ont lieu au sein de l’espace 136, où ce sont les opérationnels qui viennent à la rencontre du candidat. S’il a convaincu, et fait preuve d’un niveau d’anglais suffisant, il sera convoqué pour un second et dernier entretien, avec un opérationnel souvent très expérimenté, un profil senior au minimum. Il arrive également que le candidat soit rappelé pour un autre poste, plus adapté à sa personnalité et à ses compétences. En revanche, s’il n’a pas convaincu, il recevra les résultats de ses tests et se verra toujours expliquer les motivations du refus. « Cette année, Deloitte a reçu 55.000 candidatures, pour 800 postes, confie Jean-Marc Mickeler. Chacune des candidatures est analysée par des filtres "humains" et, lorsque le candidat est invité au 136, c’est qu’il a les compétences requises pour le poste. C’est donc sa capacité à adhérer au projet d’entreprise qui intéresse le recruteur. Le collectif prime sur l’individuel ».

Pour 2013, le groupe prévoit de recruter 1.200 collaborateurs, dont une bonne part de jeunes diplômés ou jeunes expérimentés. Pour des postes d’audit, le niveau bac +5 est un pré requis et les équipes sont généralement composées de 60% de candidats issus d’écoles de commerce, 20% d’écoles d’ingénieurs et 20% de l’université. Pour de l’expertise comptable, les profils bac+2/3 sont les plus recherchés.

La capacité à attirer les talents étant une des meilleures marques de fabrique de Deloitte, les classements des écoles sont évidemment pris en compte lors du recrutement. Cependant, Jean-Marc Mickeler précise que « l’équilibre est indispensable au sein du groupe, qui tient plus que tout à la diversité de profils de ses collaborateurs et à leurs fortes qualités personnelles ». Aussi, il ajoute que « Deloitte accorde une importance déterminante aux stages. La façon dont le candidat valorise ses différentes expériences professionnelles compte bien plus que ses diplômes. D’ailleurs, près de la moitié des recrutés ont déjà effectué un stage chez nous ou un concurrent », souligne-t-il.

A lire aussi