Dossier

Assemblées générales 2015: haro sur les droits de vote double

Assemblées générales 2015: haro sur les droits de vote double

Après le say on pay en 2014, la saison des assemblées générales 2015 devait être marquée par la question des droits de vote double au bénéfice des actionnaires fidèles. La loi Florange, votée en 2014, prévoit l'attribution automatique de droits de vote double à toutes les actions inscrites au nominatif depuis plus de deux ans, sauf si l'AG extraordinaire enregistre dans les statuts de l'émetteur une disposition dérogatoire. La réforme suscite l'opposition de la majorité des agences de conseil en vote et des investisseurs institutionnels, qui y voient une prime au contrôle rampant et une limitation du droit des actionnaires minoritaires.