La chronique de l'actualité

SMCP et Novares relancent les introductions à la Bourse de Paris

le 10/10/2017

Philippe Mudry

Après la pause d’été revoici le temps des introductions en Bourse d’envergure.

L’équipementier automobile Novares et le groupe de prêt-à-porter et d’accessoires SMCP, propriétaire des marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, s’apprêtent à tester l’appétit des investisseurs.

SMCP s’annonce comme une des grosses opérations de l’année. Elle estime la valeur de ses titres entre 1,6 et 1,9 milliard d’euros, ce qui fera de cette IPO, par son montant, le deuxième après celle du loueur de longue durée ALD.

SMCP entend jouer dans la cour d’enseignes de mode comme Moncler, Inditex (Zara) ou Ted Baker, ce qui explique des multiples de valorisation conséquents : entre 12,7 et 14,7 fois l’excédent brut d’exploitation 2017.

La société en profitera pour lever 120 millions qui contribueront à son développement international et à son désendettement.

Elle modifiera aussi son tour de table : son actionnaire chinois réduira sa participation de 82 à 55%, KKR sortira du capital et le capital aux mains du public approchera 40%.

De quoi donner au titre une liquidité raisonnable, propre à séduire les investisseurs en quête de belles ETI.

Une autre dans un genre différent pourra être Novares. Le fabricant de composants en plastique pour l’automobile, un revenant eu égard à ses déboires passés, se présentera en novembre pour lever 120 à 150 millions.

Avec un excédent brut d’exploitation encore inférieur à 10% de ses ventes, prévues à plus de 1,2 milliard cette année, le groupe présente un potentiel d’amélioration intéressant.

Là encore, sa valorisation dépendra de sa liquidité, et donc du montant des titres que ses deux grands actionnaires, le fonds Equistone et BPIFrance, cèderont lors de son entrée à la cote.

Sur le même sujet

A lire aussi