La chronique de l'actualité

Fin d’année active en vue à la Bourse de Paris

le 19/09/2017

Philippe Mudry

Philippe Mudry

L’automne s’annonce actif à la Bourse de Paris : entre l’introduction de SMCP, qui regroupe les marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, les offres publiques et les cessions d’actifs publics, les opérations financières ne devraient pas manquer d’ici la fin de l’année.

Après un premier tour de piste en mars 2016, SMCP entend se faire coter dès cette année.

Le groupe, propriété à 82% du groupe chinois Shandong Ruyi, peut prétendre, sur la base de son excédent brut d’exploitation prévisible en 2017, à une valorisation comprise entre 1,5 et 1,8 milliard.

Cela en ferait, après le gestionnaire de flotte automobile ALD, une des grosses introductions de 2017.

Le spécialiste du prêt-à-porter haut de gamme compte en profiter pour lever 120 millions pour financer son développement ; son actionnaire chinois s’allégera pour ne plus détenir qu’une majorité de 51%.

Autre source d’activité à la Bourse, les offres publiques : 38 ont été réalisées ou annoncées depuis janvier, soit déjà deux fois plus qu’en 2016, selon les chiffres du cabinet spécialisé Alantra.

Les quarante opérations seront sans doute atteintes avant Noël.

Quant aux cessions d’actifs publics, celle de titres Engie ne sera pas la dernière de l’année.

Le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a promis de nouvelles annonces au début du mois.

Sans doute faut-il s’attendre dans l’immédiat à de nouvelles cessions au fil de l’eau.

Car la vente de titres Orange, quoiqu’en dise son directeur général délégué Gervais Pélissier, semble à ce stade peu opportune.

Quant à la privatisation à l’étude d’ADP Aéroports de Paris et de la FDJ Française des Jeux, elles nécessitent une loi qui les rendent irréalisables avant l’an prochain.

Sur le même sujet

A lire aussi