OVHCloud confirme réfléchir à une introduction en Bourse

le 08/03/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

dépendance aux sous-traitants informatiques
(Crédit European Union)

Le conseil d'administration d'OVHcloud, groupe français spécialisé dans l'hébergement de services web, veut « préparer » la société à une éventuelle introduction en Bourse, a déclaré lundi un porte-parole à l’agence Reuters, ce dont L’Agefi a eu confirmation.

« Octave Klaba [PDG du groupe ndlr] et le Board ont pris la décision de nous préparer à une éventuelle introduction en Bourse. Cette opération, si elle devait se concrétiser, permettrait au groupe d’accélérer ses investissements et d’accroitre sa visibilité et son attractivité afin de proposer un cloud ouvert, réversible et transparent », précise la société dans une déclaration, dont L’Agefi a eu connaissance.

Déjà en novembre dernier, lors de son événement, l’OVHcloud ecosystem experience, OVHcloud avait annoncé entamer « une nouvelle phase de croissance pour les prochaines années ».

« Quelle que soit l’issue de cette opération, Octave Klaba et sa famille resteraient actionnaires majoritaires », précise encore la société. Ils détiennent actuellement 80% du capital de la société. Les fonds de capital-investissement américains KKR et TowerBrook Capital Partners contrôlent les 20% restants, depuis qu’ils y ont injecté 250 millions d'euros en août 2016. Elle avait alors été valorisée 1,2 milliard d'euros.

OVHCloud ne précise pas la forme que prendrait cette entrée en Bourse, ni son calendrier éventuel. Elle ne précise pas non plus quelle banque conseil a été mandatée : interrogée par L’Agefi, sa porte-parole n’a pas confirmé une éventuelle collaboration avec Rothschild & Co, citée par l’agence Bloomberg en septembre dernier. En revanche, elle a confirmé que cette introduction se ferait sur la Bourse de Paris. 

« Pour être tout à fait transparent, là, on peut dire que, oui, j’ai pris une décision » avait indiqué lundi matin le PDG du groupe Octave Klaba sur son compte Twitter. Le 6 février, il avait démenti sur ce même réseau social les informations du patron de Sparkling Benjamin Louis, qui assurait que le groupe lancerait son introduction au premier trimestre 2021.

Sur le même sujet

A lire aussi