Atos lance une offensive risquée sur le marché américain

le 08/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Outre sa taille, 10 milliards de dollars dette incluse, le projet d'acquisition de DXC fait craindre un changement de trajectoire du groupe français.

le groupe numérique français Atos
Le groupe numérique français Atos confirme avoir approché DXC Technology pour une transaction amicale.
(Photo Atos.)
Si la croissance externe fait partie des gènes d’Atos, l’opération qu’il envisage aux Etats-Unis serait sa plus importante acquisition tous pays confondus. A la suite d’informations de Reuters, le groupe numérique français a confirmé hier qu’il songeait à prendre le contrôle de son concurrent...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi