Salesforce craque pour Slack contre 27,7 milliards de dollars

le 02/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Salesforce.com a confirmé mardi soir avoir conclu un accord en vue de racheter la plateforme de messagerie Slack grâce à une offre en numéraire et en actions de près de 27,7 milliards de dollars. Le groupe de logiciels propose 26,79 dollars par action ainsi que 0,0776 de ses actions en échange de chacune des titres Slack.

« Stewart [Butterfield, le PDG et cofondateur de Slack] et son équipe ont construit l'une des plates-formes les plus estimées de l'histoire des logiciels d'entreprise, avec un écosystème incroyable autour d'elle », a déclaré Marc Benioff, le PDG de Salesforce, cité dans un communiqué : « C'est le mariage parfait. Ensemble, Salesforce et Slack façonneront l'avenir des logiciels d'entreprise et transformeront la façon dont chacun travaillera dans le monde du tout-numérique, où qu'il se trouve ».

Le Wall Street Journal avait rapporté la semaine dernière que Salesforce était tout proche de conclure un accord en vue de racheter la plateforme de messagerie.

Ce rachat serait la plus grande acquisition de l'histoire de Salesforce. Elle renforcerait la présence de la société dans les entreprises à travers la messagerie instantanée Slack, utilisée par de nombreux salariés pour communiquer avec leurs collègues. Slack est cotée en Bourse depuis juin 2019.

Cette opération ouvre un nouveau front dans la bataille que se livre Salesforce et son rival Microsoft pour devenir le fournisseur privilégié des entreprises dans de nombreux domaines du logiciel comme le stockage de données ou les communications vidéo. Slack avait récemment saisi la Commission européenne pour concurrence déloyale.

Microsoft avait lancé en 2016 le logiciel Teams, une messagerie collaborative concurrente de Slack, aujourd’hui incorporé dans la suite Office et qui a gagné en popularité avec les confinements.

A lire aussi