Amazon fait dévisser le secteur de la pharmacie aux Etats-Unis

le 17/11/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

colis dans un entrepôt Amazon
(Photo UE EP.)

L'ogre Amazon continue son travail de sape des secteurs établis. La plate-forme américaine de commerce en ligne et de cloud a lancé mardi une pharmacie en ligne pour la livraison de médicaments sur ordonnance aux États-Unis, intensifiant ainsi la concurrence avec les distributeurs de médicaments tels que Walgreens, CVS et Walmart.

Baptisé Amazon Pharmacy, ce nouveau service permet aux clients de comparer les prix lorsqu'ils achètent des médicaments sur le site internet ou l'application mobile. Les clients peuvent choisir au moment du paiement entre le tiers-payant et une option sans assurance, et bénéficier de réductions pour les membres de son club de fidélité Prime.

L'annonce a fait dévisser les actions des grands distributeurs pharmaceutiques à Wall Street. L'action Walgreens perdait plus de 10% dans les premiers échanges, celle de CVS jusqu'à 8,5%. GoodRx Holdings, une plate-forme de prescription digitale en ligne, perdait 15%.

Au cours des deux dernières années, Amazon s'est efforcé d'obtenir davantage de licences pour l'expédition de médicaments sur ordonnance sur l'ensemble du territoire des Etats-Unis, ce qui avait constitué dans le passé un obstacle à son expansion dans la chaîne d'approvisionnement en médicaments, selon les analystes de Jefferies Equity Research.

Amazon fait face sur ce nouveau créneau à une concurrence acharnée de la part de Walgreens Boots Alliance, CVS Health, Walmart, Rite Aid, Kroger et d'autres.

Sur le même sujet

A lire aussi