La justice américaine poursuit Google pour violation de l’antitrust

le 20/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La justice américaine poursuit Google pour violation de l’antitrust
(Simon steinberger Pixabay)

Le département de la justice américain (DoJ) a initié aujourd’hui une procédure antitrust contre Google pour abus de position dominante. Il est reproché au moteur de recherche de profiter de sa taille pour maintenir sa position de leader dans le domaine de la recherche en ligne. Google détient en effet 90% des parts de marchés sur ce secteur. Onze Etats républicains se sont joints au département de la justice dans cette action.

Il y a quinze mois, le département de la justice et la Federal Trade Commission (FTC) avaient diligenté une enquête à l’encontre de Google, Facebook, Amazon et Apple, afin de déterminer l’opportunité d’initier une action. La procédure contre Google constitue le premier résultat tangible de cette enquête.

Aussi emblématique soit-elle, cette action du département de la justice n’a pas provoqué de crainte chez les investisseurs. Quelques minutes après l’ouverture, le cours d’Alphabet restait en territoire légèrement positif dans un marché américain en hausse de 0,7%.

L’ouverture de cette procédure intervient deux semaines avant les élections présidentielles et pourrait être vue comme étant favorable à Donald Trump, très virulent contre les grandes sociétés de technologie. A plusieurs reprises, le président américain s’est érigé contre les réseaux sociaux. Ainsi, dernière sortie en date, le 15 octobre, Donald Trump, dénonçait dans un tweet le fait que Facebook et Twitter avaient censuré un article du New York Post mettant en cause le candidat démocrate Joe Biden.  

Cependant, les républicains sont loin d’être les seuls à vouloir agir contre la position de Google. Reuters rapporte que la sénatrice démocrate Elizabeth Warren avait réclamé le 10 octobre une action « rapide et agressive » contre les grandes entreprises technologiques.

Sur le même sujet

A lire aussi