URW rejette le plan alternatif du duo Bressler-Niel

le 15/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

centre commercial Forum des Halles à Paris (actif du groupe Unibail-Rodamco)
(Forum des Halles à Paris (photo Unibail-Rodamco))

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) a bien « reçu les propositions » de Léon Bressler et de Xavier Niel, visant à mettre en oeuvre un plan stratégique alternatif, mais le groupe de centres commerciaux n’a pas l’intention d’y répondre favorablement.

« URW accueille toujours avec plaisir les opinions de ses actionnaires et continuera à s'engager dans un dialogue constructif et ouvert avec eux », indique le groupe dans un communiqué, mais le conseil de surveillance d'URW qui « s'est réuni aujourd’hui (…) exprime son profond désaccord avec ces propositions, qui ajoutent une incertitude et un risque importants dans l'environnement complexe actuel ».

« Le conseil de surveillance réitère son soutien et son engagement unanimes en faveur de Reset, un plan complet et bien calibré, qui résulte d'un examen approfondi des options stratégiques du groupe », ajoute le communiqué. Selon Colin Dyer, le président du conseil de surveillance, Reset « renforcera URW à long terme au profit de tous ses actionnaires ».

Un point de vue que ne partagent pas Léon Bressler, et Xavier Niel. Jeudi matin, l'ancien PDG d’Unibail et le fondateur d'Iliad, qui détiennent de concert 4,1% du capital d’URW, ont annoncé contester le projet de réorganisation établi par les dirigeants de l'exploitant de centres commerciaux. Ils souhaitent faire échec, lors de l’AG du 10 novembre, à l’augmentation de capital prévue par la foncière. Ils souhaitent également se faire élire au conseil de surveillance du groupe, avec Susana Gallardo comme troisième représentante.

Sur le même sujet

A lire aussi