Les acteurs du luxe ne rattraperont pas leur retard au second semestre

le 29/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sur les six premiers mois de l'année, Kering et LVMH accusent un recul d’environ 12 points de leur marge opérationnelle courante à respectivement 17,7% et 9,1%.

L’industrie du luxe devrait avoir subi une baisse de 40-50% des ventes au 2e trimestre 2020.
L’industrie du luxe dans son ensemble devrait avoir subi une baisse des ventes de 40%-50% sur le deuxième trimestre.
(RK.)
Prudence reste le maître-mot pour le secteur du luxe. Si les ventes rebondissent déjà en Chine, la rentabilité du secteur risque de pâtir plus durablement de la crise actuelle. Hier soir, Kering a dévoilé une baisse de 30% de ses ventes sur le semestre à 5,4 milliards d’euros, dont une chute de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi