France Rail Industry attire une demi-douzaine d’offres de reprise

le 30/06/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

ArcelorMittal et l’indien Jindal s’intéressent à l’usine de Hayange mais ne reprendraient pas Ascoval.

Le tribunal de commerce de Strasbourg va pouvoir trancher entre les candidats à la reprise du site mosellan France Rail Industry (FRI), d’ici fin août. Des offres de reprise de l’usine de Hayange ont en effet été déposées par ArcelorMittal, British Steel (détenu par le chinois Jingye), le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi