Microsoft refuse à son tour la reconnaissance faciale à la police

le 12/06/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Microsoft refusera à la police américaine l'accès à sa technologie de reconnaissance faciale, en l'absence de législation, sur fond de manifestions contre les violences policières. Au-delà de l'usage par les forces de l'ordre, Microsoft prévoit de mettre en place des mécanismes pour évaluer l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi