Hertz échoue à renégocier sa dette aux Etats-Unis

le 25/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de location de voitures s’est placé vendredi sous la protection de la loi américaine sur les faillites.

C’est un des premiers groupes mondiaux en partie fauché par le choc économique dû à la pandémie du Covid-19. La société américaine de location de voitures Hertz, endettée à hauteur de 19 milliards de dollars (17,4 milliards d’euros), s'est placée vendredi sous la protection de la loi américaine...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi