Uber négocierait le rachat de GrubHub

le 12/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Uber s’introduit en Bourse, au Nyse, à 45 dollars l’action le 10 mai 2019 (photo d’un écran de Times Square, à New York, le 26 avril 2019).
(Bloomberg)

Le secteur encombré de la livraison de repas à domicile commence à se structurer. Uber Technologies a fait une offre de rachat à la start-up américaine de livraison de repas à domicile Grubhub, selon Bloomberg et le Wall Street Journal, qui citent des sources proches. Il lui a proposé une fusion par échange d'actions.

Les discussions entre Uber et GrubHub en vue d'un rapprochement se poursuivent. Aucun accord n'a été conclu à ce stade et il n'est pas certain que les négociations pourront aboutir. L'action GrubHub suspendue ce mardi à Wall Street, gagnait 25% avant sa suspension, à 58,60 dollars, soit une capitalisation de près de 5,4 milliards de dollars. Uber s'adjuge 7,3% en séance, à 33,97 dollars. ​

Grubhub, basée à Chicago, est considérée comme un des leaders américains du «food delivery». Uber, présent sur ce segment avec Uber Eats, a une capitalisation d'environ 54 milliards de dollars.  

En avalant GrubHub, Uber gagnerait donc des parts de marché supplémentaires sur le marché américain. La firme a annoncé la semaine dernière des résultats trimestriels mitigés, touchés par la crise liée à la pandémie de Covid-19, avec 2,94 milliards de dollars de pertes nettes et 3,54 milliards de dollars de chiffre d’affaires au titre du trimestre écoulé, contre 1,09 milliard de dollars de pertes et de 3,1 milliards de chiffre d’affaires un an auparavant. Alors que les analystes tablaient sur une perte nette deux fois moindre, de 1,38 milliard de dollars.

Uber a sauvé la mise avec Uber Eats, qui a profité du confinement – et d’opportuns partenariats, comme avec Carrefour en France. Uber Eats a vu ses recettes brutes bondir de 52% sur la période, à 4,68 milliards de dollars.

Sur le même sujet

A lire aussi