Le secteur aérien anticipe une longue traversée du désert

le 11/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

IAG ne prévoit pas de normalisation du trafic passagers avant 2023, tandis qu’Air France envisage une réduction de ses effectifs.

Compagnie aérienne Lufthansa
Lufthansa négocie une aide publique de 9 milliards d’euros
(Crédit European Union)
Le tableau récemment brossé par plusieurs compagnies aériennes européennes est loin d’être réjouissant. Si elle mise sur une reprise soutenue de ses vols à compter de juillet, IAG, qui publiait jeudi ses résultats trimestriels, évalue à 50% la baisse globale de ses capacités de transport de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi