Renault change ses plans en Chine

le 15/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La firme au losange rompt son alliance dans les véhicules thermiques avec Dongfeng pour se concentrer sur l'électrique et les utilitaires.

Renault persévère en Chine, malgré des débuts difficiles. Le fabricant automobile de Boulogne-Billancourt, qui a posé ses valises dans le pays en 2016, a transféré sa participation de 50% dans la coentreprise Dongfeng Renault Automotive Company à son partenaire chinois Dongfeng. La joint-venture...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi