Les pétrolières latino-américaines sont touchées de plein fouet par la crise

le 30/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pemex a été dégradé par S&P et Petrobras s’efforce de protéger sa trésorerie. PDVSA est de son côté visé par une affaire de corruption.

Le plongeon des cours du pétrole provoqué par l’épidémie de coronavirus n’épargne pas les compagnies publiques d’Amérique latine. Quelques heures après avoir dégradé jeudi la note souveraine du Mexique, S&P a également abaissé d’un cran, de BBB+ à BBB, la note de la dette à long terme du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi