La filière aérienne se prépare à une année noire

le 17/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les plans de vols des compagnies européennes sont massivement réduits, tandis que le groupe ADP lance un vaste plan d’économies.

ADP Aéroports de Paris
Le groupe ADP a décidé de suspendre les redevances de stationnement pour les avions immobilisés sur les plates-formes parisiennes.
(Gwen Le Bras pour ADP)
La fermeture des frontières et les mesures de confinement découlant de l’extension de l’épidémie de coronavirus plongent le transport aérien dans une crise d’une ampleur inédite, comme en témoigne l’indice Stoxx des valeurs du secteur en Europe, qui a terminé la séance d’hier en baisse de 16,5%....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi