Le coronavirus pourrait coûter plus de 100 milliards de dollars au secteur aérien

le 05/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Lufthansa secteur aérien avion aéronautique
(EU EC / Jonathan Nackstrand)

Les compagnies aériennes mondiales pourraient enregistrer jusqu'à 113 milliards de dollars de pertes de revenus dues à l'impact du nouveau coronavirus, a estimé jeudi l'association internationale du transport aérien (Iata), si l'épidémie continue à se développer. «La situation qui résulte du Covid-19 est presque sans précédent», insiste le directeur général de l'Iata, Alexandre de Juniac, dans un communiqué. La borne basse de la fourchette de prévisions fournie par l'Iata s'élève à 63 milliards de dollars de pertes, en supposant que le virus cesse de se propager.

«En un peu plus de deux mois, les perspectives du secteur dans la plupart des régions du monde se sont radicalement assombries», ajoute-t-il.

Pour contrer les effets négatif du coronavirus sur le trafic aérien, les compagnies ont lancé des mesures d'économies exceptionnelles. Ce jeudi, la compagnie britannique Flybe a par aileurs annoncé sa mise en redressement judiciaire.

Sur le même sujet

A lire aussi