Airbus manie la paille de fer pour dégager son horizon

le 14/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a passé 5,6 milliards d’euros de charges exceptionnelles en 2019, envoyant son résultat net dans le rouge.

Airbus A320 neo
L’avionneur veut améliorer la performance de la chaîne de production, notamment de l’A320 neo, son monocouloir vedette, qui a accusé un retard de six mois.
(Photo Airbus.)
Airbus règle de lourds dossiers à coups de milliards. Le groupe européen d’aéronautique et de défense a dévoilé, jeudi, une perte nette de 1,36 milliard d’euros au titre de 2019, en raison d’éléments exceptionnels. Les bénéfices de l’avionneur ont été obérés par une nouvelle charge passée sur son...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi