Shell s’apprête à ralentir le rythme de ses rachats d’actions

le 31/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Privilégiant la baisse de son endettement, le pétrolier ne rachètera sans doute pas la totalité des 25 milliards de dollars prévus d’ici à fin 2020.

La déception a été forte pour les investisseurs. Royal Dutch Shell a prévenu hier qu’il ne serait sans doute pas en mesure de mener à bien d’ici à la fin de cette année son programme de rachats d’actions d’un montant global de 25 milliards de dollars (22,7 milliards d’euros). Alors qu’il a déjà...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi