L’Amrae anticipe un boom des captives d’assurance

le 16/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Face à la frilosité des assureurs, les sociétés doivent s’interroger sur les risques qu’elles veulent autofinancer et sur ceux qu’elles préfèrent transférer à un assureur.

En amont des 28es rencontres du risk management de l’Association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise (Amrae), placées sous le signe des «risques en puissance», à Deauville du 5 au 7 février prochain, sa présidente, Brigitte Bouquot, a dressé un constat d’urgence....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi