Shell ajoute aux dépréciations du secteur pétrolier

le 23/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La compagnie a réduit également ses investissements. Le secteur a mal anticipé les évolutions de prix.

Royal Dutch Shell ne rassure pas. En amont de la publication, le 30 janvier prochain, des comptes du quatrième trimestre et de l’exercice 2019, la compagne pétrolière anglo-néerlandaise a envoyé vendredi une série de signes négatifs qui soulignent ses difficultés face à la conjoncture et aux...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi