Alteo Gardanne demande son placement en redressement judiciaire

le 10/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'usine d'alumine Alteo de Gardanne (Bouches-du-Rhône), qui compte 480 salariés, a annoncé mardi son intention de déposer auprès du tribunal de commerce de Marseille une demande d'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire. La demande devrait être examinée par le tribunal le 12 décembre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi