L’Angola forme un consortium pour un projet de GNL à 2 milliards de dollars

le 05/11/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Angola a formé un consortium avec cinq firmes internationales du pétrole, dont Eni et Chevron, pour développer du gaz naturel liquéfié (GNL) pour son usine de Soyo, sa nouvelle entreprise pour le pétrole, le gaz et les biocarburants, selon Reuters, qui cite l'entreprise ANGP (Adsorbed Natural...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi