La tension monte dans les télécoms suisses

le 23/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sunrise accuse Freenet de conflit d’intérêts dans son hostilité à l’acquisition d’UPC.

Sunrise Communications monte au créneau contre son actionnaire principal, l’allemand Freenet, pour sauver son accord avec Liberty Global. A l’occasion de la publication de ses comptes du deuxième trimestre, l’opérateur de télécoms helvétique a réévalué certains éléments liés à l’acquisition d’UPC...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi