GE, accusé de falsifier ses comptes, perd 11% en Bourse

le 16/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une étude, réalisée par le lanceur d'alerte de l'affaire Madoff, passe au crible les comptes de General Electric.

L’action General Electric a chuté jusque 12,40% à 7,91 dollars, jeudi à New York, après les accusations portées par un analyste dans une étude contre la communication financière du conglomérat. GE a ainsi inscrit une baisse encore plus importante que celle de 10,7% subie lors de la crise...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi