Reckitt Benckiser clôt un long contentieux sur les opiacés

le 12/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe britannique paiera jusqu’à 1,4 milliard de dollars pour mettre fin à plusieurs enquêtes des autorités fédérales américaines.

La pilule est amère à avaler pour Reckitt Benckiser, mais elle a soulagé les investisseurs. Le groupe britannique a annoncé, hier, avoir conclu un accord avec le département américain de la Justice (DoJ) et la Commission fédérale du commerce (FTC) pour mettre un terme à des enquêtes sur la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi