L’Etat a choisi les banques pour la privatisation de FDJ

le 28/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’Etat a choisi les banques pour la privatisation de FDJ
(rea)

Le projet de privatisation de la Française des Jeux (FDJ) vient de franchir une étape technique importante. L’Etat a choisi mercredi les banques chargées de mener l’opération, a appris L’Agefi de plusieurs sources. BNP Paribas, la Société Générale, Citigroup et Goldman Sachs ont été retenues comme coordinateurs globaux. Les teneurs de livres ont également été choisis : le Crédit Agricole, HSBC et Natixis. Lazard est conseil de l’Etat sur l’opération.

Empêtré dans le dossier ADP, le gouvernement veut faire de la privatisation de FDJ une opération emblématique, en visant notamment la catégorie des investisseurs particuliers. « Je veux le faire en associant les Français, qui pourront participer au capital de la Française des jeux et devenir actionnaires de la Française des jeux, qui est une entreprise qui est rentable », a déclaré début juin Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie. Il a réaffirmé sa volonté de réaliser la privatisation de FDJ « d'ici la fin de l'année, si les conditions de marché le permettent ».

L'Etat détient actuellement 72% du capital de FDJ. Il pourrait conserver entre 25% et 30% après la privatisation.

Le produit de la privatisation servira à alimenter le fonds pour l’innovation et l'industrie de 10 milliards d'euros.

Sur le même sujet

A lire aussi