Les créanciers de Bourbon poussent pour une restructuration de la dette

le 06/06/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques proposent de convertir plus de la moitié de la dette en capital, ce qui évincerait l'actionnaire de contrôle Jacques de Chateauvieux. Qui résiste.

Le bras de fer qui se joue depuis plusieurs mois entre Jacques de Chateauvieux, l’actionnaire de contrôle du Groupe Bourbon, et les principaux créanciers du spécialiste des services maritimes parapétroliers est monté d’un cran hier. Un ensemble de prêteurs, représentant 75% des 2,7 milliards d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi