Les Etats-Unis accordent six mois de répit au secteur automobile

le 17/05/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les Etats-Unis accordent six mois de répit au secteur automobile
(Bloomberg)

L'administration Trump a annoncé vendredi qu'elle reportait de 180 jours sa décision définitive sur l'éventuelle instauration de droits de douane sur les importations de véhicules et d'équipements automobiles.

Le président Donald Trump avait averti à plusieurs reprises qu'il pourrait imposer des droits de douane sur les voitures produites par les principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis, dont l'Union européenne (UE) et le Japon. L'administration Trump a cherché à utiliser cet argument pour négocier des accords commerciaux bilatéraux.

Dans le communiqué publié par la Maison Blanche, Donald Trump dit partager les conclusions du département du Commerce selon lesquelles les importations automobiles «affaiblissent notre économie nationale» et peuvent menacer la sécurité des Etats-Unis. Il rappelle qu'un secteur automobile fort est vital à la supériorité militaire du pays. D'après les données citées dans ce texte, la part des constructeurs américains sur le marché automobile local s'est réduite de 67% en 1985 (avec 10,5 millions de véhicules produits et vendus aux Etats-Unis) à 22% en 2017 (avec 3,7 millions de véhicules produits et vendus aux Etats-Unis).

Les pourparlers avec le Japon et l'UE n'en sont qu'à leurs débuts, et les experts en commerce international estiment que l'administration a besoin de temps pour essayer de conclure des accords avant de recourir aux droits de douane, qui pourraient mettre à mal les efforts de négociation.

Sur le même sujet

A lire aussi