Uber cale au démarrage en Bourse

le 10/05/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Uber cale au démarrage en Bourse

Uber débute dans le rouge pour son entrée sur le New York Stock Exchange. Le cours du numéro un mondial des VTC a ouvert à 42 dollars, soit en dessous du prix de référence (45 dollars).

Outre les interrogations sur le modèle d'Uber - le groupe a accusé une perte de 3,7 milliards de dollars lors des 12 mois achevés en mars 2019, selon S&P Global Market Intelligence, le terrain a été rendu glissant par la mauvaise performance de Lyft, le premier concurrent d'Uber, depuis son IPO de fin mars (-27%) et par un contexte de marché tendu par les négociations américano-chinoises sur le commerce.

Pour tenir compte de cet environnement de marché moins favorable, le prix de l'IPO avait été fixé à 45 dollars par action, soit en bas de la fourchette initiale, qui était de 44 à 50 dollars. Uber a vendu 180 millions d’actions nouvelles, ce qui lui a permis de lever jusqu’à 9 milliards de dollars. 27 millions d’actions déjà existantes ont été vendues par des actionnaires pour un montant de 1,25 milliard de dollars.

Il s'agit de la neuvième plus grosse IPO de l'histoire de la Bourse américaine, la plus importante depuis celle d'Alibaba en 2014. Il s'agit aussi de l'introduction en Bourse de la société qui a perdu le plus d'argent avant son IPO.​

L'IPO a été réalisée par un impressionnant syndicat bancaire composé de 29 établissements, avec 6 coordinateurs : Allen & Co, Barclays, BoA, Citi, Goldman Sachs et Morgan Stanley. 

Sur le même sujet

A lire aussi