Veoneer a besoin d’argent frais

le 30/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe suédois vise une augmentation de capital de 500 millions de dollars sur fond de détérioration du marché automobile mondial.

Le besoin de financement exprimé hier par Veoneer a été mal accueilli par les investisseurs. Issu de la scission d’une partie des activités d’Autoliv à l’été 2018, le groupe suédois, qui présentait ses résultats trimestriels, a fait savoir qu’il prévoyait une augmentation de capital d’un montant...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi