EDF monétise ses 25% dans l’électricien suisse Alpiq

le 08/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La transaction de 436 millions d’euros permettra à deux fournisseurs d’énergie helvétiques de prendre le contrôle de leur compatriote.

EDF va se désengager totalement de l’électricien suisse Alpiq. Le groupe français a annoncé vendredi avoir signé la veille des accords lui permettant de céder sa part de 25,04% du capital et des droits de vote à EOS Holding et à Primeo Energie (ex-EBM), qui contrôlent à l’heure actuelle...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi