Les bonnes affaires se raréfient dans le luxe

le 26/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

LVMH, Hermès, Kering et les autres grandes valeurs du secteur ont effacé la correction de fin 2018, renvoyant les multiples de valorisation vers des sommets.

Chahutées fin 2018 sur fond de craintes pour la croissance chinoise, les valeurs européennes du luxe se sont tant et si bien redressées depuis que les bonnes affaires se font rares dans le secteur. Hier, Credit Suisse a abaissé sa recommandation sur Hermès à «neutre», contre «surperformance»...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi