Elliott intervient dans une fusion entre deux énergéticiens

le 22/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds activiste souhaite la mise en place d’un accord de domination permettant à Fortum de contrôler Uniper sans détenir la majorité du capital.

Suite aux changements annoncés le mois dernier dans l’équipe dirigeante d’Uniper, Elliott Management, son deuxième actionnaire avec une participation de 17,8%, a pris hier la parole afin d’accélérer les négociations engagées voici plus d’un an entre l’énergéticien allemand et le finlandais Fortum...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi