La SEC accuse Volkswagen d'avoir trompé des investisseurs

le 15/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Securities and Exchange Commission (SEC) aux Etats-Unis accuse Volkswagen et son ancien président du directoire Martin Winterkorn d'avoir trompé des investisseurs obligataires américains dans l'affaire de ses moteurs diesel truqués. Dans un communiqué de presse diffusé hier soir, l'autorité...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi