Barrick Gold confirme son appétit de croissance externe

le 25/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après avoir acquis le britannique Randgold, le groupe canadien laisse la porte ouverte à une fusion entièrement en titres avec Newmont Mining.

La consolidation du marché de l’or pourrait encore se renforcer sous l’impulsion de Barrick Gold. Après avoir bouclé le mois dernier sa fusion avec son concurrent britannique Randgold Resources dans une opération en titres valorisant sa cible 6,1 milliards de dollars (5,35 milliards d’euros), le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi