Nissan s’attend à souffrir

le 13/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur japonais, partenaire de Renault, a lancé un avertissement pour son exercice annuel.

stand Nissan au Salon AutoChina 2018 à Pékin.
Le marché chinois connaît un ralentissement marqué depuis l’an dernier. Stand Nissan au salon AutoChina 2018 à Pékin.
(Photo Nissan Twitter.)
La baisse des résultats de Nissan depuis le début de son exercice fiscal est un avertissement quant à la nécessité de raviver l’alliance avec Renault, mise à mal par le scandale Ghosn. A l’occasion de la publication de ses comptes du troisième trimestre, le constructeur japonais a révisé en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi