IAG veut limiter la part des non-Européens dans son capital 

le 12/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

IAG, la maison-mère de British Airways et d'Iberia, a annoncé lundi qu'elle maintiendrait au niveau actuel de 47,5% la part de son capital pouvant être détenue par des investisseurs non européens, afin de conserver son statut de groupe européen de compagnie aérienne. La Grande-Bretagne doit...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi