MBWS doit maintenant prouver sa capacité à se redresser

le 01/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les actionnaires du groupe de spiritueux ont voté à près de 90% le plan de recapitalisation par Cofepp. L’Adam est parvenue à limiter la dilution des minoritaires.

MBWS doit maintenant prouver sa capacité à se redresser
La stratégie de l’ancien DG Jean-Noël Reynaud, axée sur les volumes au détriment de la rentabilité, a été critiquée en filigrane, et des actionnaires individuels contestaient sa rémunération.
(DR)
Dénouement positif pour Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS). Les actionnaires ont très largement voté, hier matin, la recapitalisation du groupe de spiritueux par Cofepp, son premier actionnaire à hauteur de 29,5%. La résolution prévoyant l’augmentation de capital a été adoptée à 89,35% –...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi