Les incendies en Californie ont fini par mettre à terre PG&E

le 30/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le placement en faillite de l’entreprise fait ressortir une dette totale proche de 52 milliards de dollars, un record pour une «utility» américaine.

Annoncée voilà deux semaines, la mise en faillite de l’américain Pacific Gas & Electric Company (PG&E) est devenue effective hier. En se plaçant sous la protection du «Chapter 11», la compagnie d’électricité et de gaz californienne, conseillée par Lazard, espère avoir davantage de marge...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi