L’Europe continentale, une cible prisée des groupes chinois

le 25/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si les investissements chinois aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ont plongé en 2018, ils ont augmenté vers la France, l’Allemagne, l’Espagne ou la Suède.

Alors que les investissements directs chinois vers les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont chuté de 83,5% et 76% à respectivement 4,8 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) et 4,94 milliards de dollars en 2018, l’Europe continentale demeure attrayante pour l’empire du Milieu, montre l’étude...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi