La justice française requalifie un chauffeur Uber en salarié 

le 14/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Cour d'appel de Paris a requalifié le contrat de partenariat d'un chauffeur Uber en contrat de travail. Dans son arrêt rendu le 10 janvier, elle a jugé que le conducteur était bien un salarié de la plate-forme, et non un auto-entrepreneur au regard du lien de subordination qui le liait à l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi