Sika se renforce dans les mortiers en rachetant Parex

le 09/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe suisse s’apprête à mettre la main sur le groupe français pour une valeur d’entreprise de 2,2 milliards d’euros, soit près de 13 fois l’Ebitda 2018.

Sika n’est plus proie mais prédateur. Alors que Saint-Gobain a renoncé en mai dernier à prendre le contrôle du chimiste suisse après une bataille épique de plus de trois ans, Sika s’apprête à racheter le groupe français de mortier Parex à CVC Capital Partners pour une valeur d’entreprise de 2,5...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi